Agenda Prochains évènements du cours

Chargement

Announcement icon Dernières annonces

Pas de titre

COMPTE RENDUde notre première collaboration sur le projet «ANGES GARDIENS» déc 2018.        Les étudiants étant en examens, j’ai préféré récupérer leurs paroles sur le retour de l’expo, points positifs et négatifs. Belle réflexion sur le sacré, le ... Lire la suite »

Projet pédagogique 2018 2019 Fresques et gravures monumentales

Projet pédagogique DE MANON BARA 2018 / 2019          Pour notre école Arts au carré, j´aimerais proposer une ouverture sur les ateliers    " Dessin, Peinture, Gravure "avec un cours qui pourrait s´intituler par exemple " Fresques et gravures mo... Lire la suite »

Pas de titre

 Lundi 05 Février 2018 | Durée: Q2 | Lieu: salle com 2eme étage | Interlocuteurs: B1  Reprise des cours de Décomposition en B1 en alternance Pour le Q2, en B1 Cours en DECOMPOSITIONde 13h30 à 15h30 les groupes auront la même configuration   g... Lire la suite »

WORKSHOP /"PIXELLISATION" Thomas Hirchhorn et Thomas Ruff

Thomas Hirschhorn - Pixel-Collagehttps://www.crousel.com/home/exhibition/600/http://www.paris-art.com/pixel-collage/   Expo: "Pixel-Collage" de Thomas Hirschhorn, Galerie ... www.paris-art.com Dans l'exposition "Pixel-Collage", Th... Lire la suite »

WORKSHOP /"PIXELLISATION" Décomposition de la lumière et la couleur

WORKSHOP / B1 peinture / du 22 au 26 janvier 2018  18     ... Lire la suite »

WORKSHOP BLOC 1 PEINTURE 2018

Le workshop  "PIXELLISATION"du 22 au 26 janvier 2018 en "Décomposition, Image et Mouvement" Travail de Peinture avec modèle en grands formats" s´adresse essentiellement au BLOC1 de Peinture, mais si certain.e.s étudiant.e.s d´autres options sont i... Lire la suite »

ENQUETE SUR LES PRATIQUES D ATELIER EN ECOLE SUPERIEURE DES ARTS AU 21ème siècle

    ENQUETE SUR LES PRATIQUES D ATELIER EN ECOLE SUPERIEURE DES ARTS AU 21ème siècle par Manon Bara   Repenser l'atelier savoirs et savoir-faire fonctionnement en partie collectif   Etymologie : Berry, âtelier ; provenç.... Lire la suite »

WORKSHOP DECOMPOSITION EN JANVIER

    Visant une expo vers le 19 février avec les bâches MARS arts en scène, J´aimerais proposer un workshop en peinture:   Pendant une semaine blanche de janvier: Workshop BLOC 1 peinture  "Peinture avec modèle en grands formats" (bâche indivi... Lire la suite »

Pas de titre

POUR LES PE3 PEINTURE: le cours de Décomposition image et mouvement  aura lieu les mercredi de 15h30 à 17h30 pour le Q1 A très bientôt Manon Bara    

groupe 1 et 2 pour B1 au Q1

  GROUPE 1, 2 et 3 en  B1 Le cours de Décomposition image et mouvement aura lieu pour le Q1 mercredi de 8h30 10h30 avec le groupe 1 com et dessin et 10h30 12h30 avec le groupe 2 idm et arts num et de 13h30à 15h30 groupe 3 peinture et gravure  ... Lire la suite »

CASO DIORAMA intitulé

CASO « Décomposition, image et mouvement » par Manon Bara DIORAMA  "Corps et décors" Définition : Le diorama est un système de présentation par mise en situation ou mise en scène d'un modèle d'exposition (un personnage historique, fictif, un ani... Lire la suite »

Editorial Editorial

Bloc 1:"Figuration / défiguration"

Le cours de "Décomposition, image et mouvement" est un cours pluridisciplinaire, il reprend et élargit les missions du modèle vivant : Figuration / défiguration, esthétique du détournement et du décadrage. L’important pour la première année est de DIVERSIFIER, EXPERIMENTER puis STRUCTURER. On choisira d’abord un outil large et progressif, c'est-à-dire de la masse au trait, partir du vide pour aller vers le plein, du négatif au positif. Au-delà des proportions et de la représentation d’un corps, c’est l’expression d’une sensibilité individuelle qui est demandée.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 1 (150 caractères)
Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de SAISIR, en quelques traits, formes, expressions, la PRÉSENCE du modèle dans sa matière.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 2 (150 caractères)
Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de "muscler son oeil", d'enrichir son éventail de possibilités, techniques et les supports.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 3 (150caractères)Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de Au terme de cette formation, l’étudiant doit de composer, décomposer, désapprendre pour réapprendre.

Méthode d'enseignement : (400caratères)
Pour chaque séance, une note d’intention avec les notions à aborder avec une variation de supports et techniques, toutes les 2 semaines. A rendre, une étude de 30 dessins, sujet imposé chaque semestre. Pratique d’expérimentations importante autant dans la maîtrise que dans la prise de risques, afin de trouver son écriture graphique personnelle.

Évaluation (400caratères)

Le dessin d’observation s'évalue de manière progressive. Deux types d'évaluations : contrôle continu à chaque séance, autour des notions : Composition / Décomposition, masses et traits, ombres et lumières, etc... L’autre évaluation se fait sur le travail personnel à la maison, avec un carnet de recherche. La motivation et implication personnelles sont aussi des critères d'évaluation importants.

Biblio-/webo-/filmographie 1 (250caractères)
« Papiers découpés » d’Henri Matisse aux éditions Taschen, tailler dans la masse, partir du retrait avant le trait, afin de saisir une présence, une silhouette, un dessin aux ciseaux.

Biblio-/webo-/filmographie 2 (250caractères)
« Le corps dans l’œuvre » du Centre Pompidou, représentation du corps mise à l’épreuve, à la fois défiguré, fragmenté. Le corps

représenté, le corps en action, le corps support de l’œuvre, problématique de l’empreinte, du trait et de la pulsion.

Biblio-/webo-/filmographie 3 (250caractères)
Artistes classiques ou contemporains ayant travaillé le découpage comme Braque ou Vik Muniz, la matière comme Corinth ou

Lucien Freud, le clair-obscur comme De la Tour ou Käthe Kollwith, le portrait d’Acimboldo ou Chuck Close, Kirchner ou Warhol.

PE 2: "L'espace du corps et le corps dans l'espace" 

Le cours de Décomposition est un laboratoire de recherches, un espace d'expérimentations et de construction personnelle et artistique. Le plus important en PE2 est l'autonomie, tant intellectuelle que matérielle. Travailler de manière plus rapide par croquis, saisir le mouvement, le corps en action. Travailler le fond et la forme. Au-delà de la figuration d’un corps, la trajectoire d'un trait dans l'espace. Le corps nous échappe parfois...

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 1
Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de SAISIR de manière personnelle en quelques traits, la présence du modèle dans l’ESPACE.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 2
Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de STRUCTURER son dessin et sa pensée. Le dessin comme "una cosa mentale".

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 3

Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de se SITUER. Observer, composer / décomposer puis développer son regard artistique.

Méthode d'enseignement :Rituel de lecture, à chaque séance, une note d’intention avec les notions à aborder, à la fois exercice graphique et poétique, autour du corps. Un carnet de recherche de 30 dessins, avec sujet imposé à rendre chaque semestre. Reproductions d’artistes classiques et contemporains à consulter. Expérimentation importante autant dans la maîtrise que dans la mise en danger.

Évaluation :

Le dessin d’observation est une course de fond. L’évaluation se fait en deux temps, un contrôle continu à chaque séance, dans le marge de progression de l’étudiant, autour des notions de : mouvement et espace. L’autre évaluation se fait sur le travail personnel, à la maison, avec le carnet de recherches. La motivation et implication personnelles sont aussi des critères d'évaluation importants.

Biblio-/webo-/filmographie 1

“Bonom, le singe boiteux” iselp, intervention dans l’espace public de fresques, peintures monumentales de carcasses d’animaux, de corps expressifs, livre rétrospectif des oeuvres de Bonom avec dessins préparatoires, esquisses, photographies...

Biblio-/webo-/filmographie 2

« Le corps dans l’œuvre » du Centre Pompidou, la représentation du corps est mise à l’épreuve, à la fois défiguré, fragmenté, hybridé. Le corps représenté, le corps en action, le corps dans l’espace, chez Bacon, Picasso, Twombly, Annette Messager etc ...

Biblio-/webo-/filmographie 3

Les « One minute sculptures » d’ERWIN WURM, réflexion autour de la définition de sculpture, protocole dessiné et rédigé, riche répertoire graphique.

Évaluation :

Le dessin d’observation est une course de fond. L’évaluation se fait en deux temps, un contrôle continu à chaque séance, dans le marge de progression de l’étudiant, autour des notions de : mouvement et espace. L’autre évaluation se fait sur le travail personnel, à la maison, avec le carnet de recherches. La motivation et implication personnelles sont aussi des critères d'évaluation importants.

Biblio-/webo-/filmographie 1

“Bonom, le singe boiteux” iselp, intervention dans l’espace public de fresques, peintures monumentales de carcasses d’animaux, de corps expressifs, livre rétrospectif des oeuvres de Bonom avec dessins préparatoires, esquisses, photographies...

Biblio-/webo-/filmographie 2

« Le corps dans l’œuvre » du Centre Pompidou, la représentation du corps est mise à l’épreuve, à la fois défiguré, fragmenté, hybridé. Le corps représenté, le corps en action, le corps dans l’espace, chez Bacon, Picasso, Twombly, Annette Messager etc ...

Biblio-/webo-/filmographie 3

Les « One minute sculptures » d’ERWIN WURM, réflexion autour de la définition de sculpture, protocole dessiné et rédigé, riche répertoire graphique.

 CASO "DIORAMA, corps et décors"

Contenu du cours :

Travailler à la manière du DIORAMA ( voir exposition au Palais de Tokyo) création d'un décor pour  le modèle,  en forme de remake d'après une peinture, une photo ou encore un évènement politique ou historique. Reconstitution d'un tableau, à l'aide d'une maquette ou de croquis préparatoires d'un corps pris sur le vif ou, en arrêt sur image.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 1
Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable d'orchestrer la scène, avec techniques imposées.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 2
Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de saisir la présence du modèle de manière rapide, avec différents rythmes de poses.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 3Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de développer son sens de l'observation et de création, trouver son écriture personnelle.

 

Méthode d'enseignement :
Rituel de lecture à chaque début de cours d’un texte poétique. Pour chaque semestre, une note d’intention avec les notions à aborder. Un carnet de recherche de 30 dessins, sujet imposé toutes les 6 semaines. Pratique d’EXPERIEMTATION très importante autant dans la maîtrise que dans la mise en danger, ouvrir son éventail de possibilités, chercher d’autres sens de lecture.

Évaluation :

Le dessin d’observation est une course de fond. L’évaluation se fait en deux temps : un contrôle continu à chaque séance, marge de progression de l’étudiant autour des notions de composition, qualité du trait, proportions, lumière, expressivité etc...L’autre examen se fait sur le travail personnel, à la maison, avec le carnet de recherche. La motivation est récompensée et les retards sanctionnés.

Biblio-/webo-/filmographie 1

"DIORAMAS" palais de Tokyo

"From the Hell" David La Chapelle

Biblio-/webo-/filmographie 2

Juhani Pallasmaa en tant qu’architecte, artiste et enseignant interroge dans son ouvrage « LA MAIN QUI PENSE » Acte Sud, comment le stylo dans la main de l’artiste devient un pont entre l’imaginaire de l’esprit et l’image créée.

Biblio-/webo-/filmographie 3

Artistes classiques ou contemporains ayant travaillé le découpage comme Braque ou Vik Muniz, des extensions, prolongations de la main Rebecca Horn ou Léandro Centore, la main, support politique et religieux comme Shirine Neshat etc...

PE3 LE CORPS DANS L’ART

Contenu du cours

Interroger la place du corps dans l’Art contemporain, à la fois figuré / défiguré, fragment, sujet / support. Décomposer son mouvement dans l'espace, la trajectoire du trait, sa présence entre force et fragilité. Au-delà de la figuration, le corps POÉTIQUE et POLITIQUE. L’important du PE3 est de STRUCTURER sa pensée et son dessin.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 1

Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de

SAISIR la présence du modèle, tant dans un rythme rapide, qu'endurant.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 2

Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable de varier son éventail de possibilités et de trouver son écriture graphique personnelle.

Acquis d'apprentissage de l'étudiant : 3

Au terme de cette formation, l’étudiant doit être capable d’ARGUMENTER, faire preuve d’esprit critique et d’autodérision, devenir ACTEUR du monde.

Méthode d'enseignement :

Rituel de lecture à chaque début de cours d’un texte poétique. Pour chaque semestre, une note d’intention avec les notions à aborder. Un carnet de recherche de 30 dessins, sujet imposé à rendre toutes les 6 semaines. Reproductions d’artistes classiques et contemporains à chaque séance. Pratique d’expérimentation très importante autant dans la maîtrise que dans la mise en danger.

Évaluation :

Le dessin d’observation est une course de fond. L’évaluation se fait en deux temps, un contrôle continu à chaque séance, marge de progression de l’étudiant autour des notions de composition, qualité du trait, expressivité, poésie, analyse etc...L’autre examen se fait dans le travail personnel à la maison avec le carnet de recherche. La motivation est récompensée et les retards sanctionnés.

Biblio-/webo-/filmographie 1

Juhani Pallasmaa en tant qu’architecte et enseignant interroge dans son ouvrage interroge dans son ouvrage « La main qui pense » acte sud, comment le stylo dans la main de l’artiste devient un pont entre l’imaginaire de l’esprit et l’image créée.

Biblio-/webo-/filmographie 2

« la performance dans l’art », comme Klein, Manzoni, Michel Journiac, Rebecca Horn, Orlan, des artistes engagés comme Shirine Neshat, Mona Hatum, Thomas Hirshhorn, On Kawara etc ...

Biblio-/webo-/filmographie 3

« Artempo » musei civici veneziani, Jan Fabre, Picasso, Duchamp, Tony Cragg...entrent en relation avec les objets de la collection personnelle celle d’Axel Vervoordt. Œuvres contemporaines et pièces archéologiques autour de l’éternel et l’universel...


Gestionnaire(s) de MV : Manon BARA
Administrateur de Extranet : Martin Waroux
Utilise la plateforme Claroline © 2001 - 2013